AFF Leucate 2015: Autant en emporte le vent?

AFF Leucate

Instant glande maximale

Ô vent, suspends ton vol… Chacun y va de son titre pour qualifier cette non-étape qui a fait miroiter des conditions certes inhabituelles pour le lieu (marin SE au lieu de la tramontane NO) mais néanmoins un minimum syndical pour valider un truc. Hé bien non, peanuts. Que dalle de vent malgré un Guru bien précis en début de semaine.

Une fin de Saison Slalom qui ne Pardonne Pas

Après deux étapes sans course, je finis le Bret’s Funboard Tour à la 6e place sans la possibilité de rattraper les points perdus à St Malo. Comparé à mon début de 4eme l’an dernier avec assez peu de participation des autres concurrentes sur toutes les étapes, cette année est beaucoup plus représentative de mon niveau. Et quand la 5e est Estelle Barré, hé bien c’est même encourageant!!! Encore du progrès à faire dans le light, niveau stratégique et au niveau du matériel également, s’il me reste toujours une grosse marge de progression certaines choses s’affinent et s’affirment. Plus que jamais motivée pour 2016!!!

AFF LeucateMerci à mes colocs Marion Dusart et Juline Collin de m’avoir supportée pendant la semaine (mais c’était réciproque mouahaha), c’était bien sympa 🙂

AFF LeucateL’AFF et la Pétole

Je critiquais une implication inégale de mes camarades stagiaires (cf conclusion de l’article précédent), mais finalement en matière d’implication la mienne ne fut pas exemplaire non plus durant l’AFF. Lucie Hervoche, nouvelle membre du bureau de l’Association Française de Funboard m’a reprochée à juste titre de ne pas avoir été présente pour voter lors de l’AG, alors que des questions cruciales se posent pour l’avenir du Bret’s Tour.

Parmi ces questions cruciales, une doit revenir aussi souvent que le vent s’absente sur les épreuves, depuis des années, pour l’AFF, l’IFCA, la PWA etc… Que faire dans moins de 12nds, quand le slalom devient inapte à satisfaire par l’image et l’action les spectateurs et les partenaires?

Et Dieu décida que je ne plannerai que 3 secondes avant de me prendre un banc de sable.

Et Dieu décida que je ne plannerai que 3 secondes avant de me prendre un banc de sable.

J’aimerai que les coureurs comprennent que vous – nous – n’avons pas le choix. Quitte à faire les bêtes de foire, du beach-volley ou du pédalo, il faut trouver quelque chose. Ce n’est pas juste pour occuper notre oisiveté pendant quelques jours, c’est une question de survie. Un sport ne vit pas que de fibres musculaires et de sueur fraîche, il vit également d’audience. Life is life.

Le Nerf du Sport: l’Image

La même discussion a été tenue cet été pendant l’IFCA de Sylt avec une problématique (private joke) simple: la concurrence, avec le kitefoil par exemple. Les gusses sont au taquet et font des résultats à partir de 7nds, pour le slalom à partir de 12, et en dessous les animations sont trop peu mises en place. Si j’étais un partenaire potentiel, plutôt que d’investir dans du parking, j’investirai dans du kite. Avec eux, au moins, mes lycras sont associés à des images d’actions quasiment à coup sûr, contrat gagnant.

Tristan propose du tow-in slalom, qui dit mieux?

Tristan propose du tow-in slalom, qui dit mieux?

Pour rester attractif, le tour AFF doit donc se pencher sur cette plage de vent maudite de 8-12nds pour occuper les coureurs d’une part, et fournir un retour image sympa pour les partenaires d’autre part, qui pourraient bien se désengager si une année noire comme 2015 se reproduisait. Cependant il n’est pas question de remplacer le slalom! L’AFF restera en 2016 le Bret’s SLALOM tour, donc tout résultat en formula, radeau et compagnie ne sera pas officiel. De par ce fait, il n’y a aucune concurrence entre le projet d’amener le foil et/ou la formula en démo ou funny race pour l’instant, ce qui a suscité quelques remous lors de l’AG. On se détend, il s’agit avant tout de faire de l’image pour sauver le tour les gars…

Si tout le monde comprend la gravité et l’urgence de la situation, je suis convaincue que beaucoup joueront le jeu au-delà de leurs réticences. Personnellement, je serai plus attirée par le foil, spectaculaire et hype, que par une bâche de 12m carrés pour faire de l’animation.

Mon dos de mamie, vous comprenez ^^

Mon dos, vous comprenez ^^

Le maître-mot qui fera avancer un Bret’s Tour à court d’idées sera précisément ce qui a parfois fait défaut (cf début de l’article), notre implication. Pour les coureurs, il est de moins en moins possible de se déplacer uniquement en consommateurs de compétitions sans contribuer à leur redonner un second souffle.

Si vous avez un avis ou une proposition à faire sur la façon d’animer le plan d’eau en dessous des sacro-saints 12nds, n’hésitez à mettre un commentaire et à participer à la discussion sur le forum de U-Ride.net; je transmettrai le lien à l’AFF.

Teamwork needed

Teamwork needed

Merci à Éric Bellande, Tom, Christian Laubaney et Frédéric Bonet pour les photos, à Arnaud pour le dépannage SOS planche d’urgence et à vous tous qui faites vivre le windsurf chacun à votre manière!!!

AFF Leucate

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s